Dans Amérique, Canada, Destinations

10 bonnes raisons d’aller vivre à Montréal

10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog

 

Vivre à Montréal, une expérience mémorable !

 

Montréal ? C’est où ça ? Au Canada, là-bas ? Tu vas manger du caribou et couper du bois dans la forêt, non ? La chance, tu vas pouvoir voir Céline tout le temps !

Ces phrases ont atterri dans mes oreilles une tonne de fois lorsque j’ai annoncé mon départ pour Montréal. J’aime beaucoup y repenser, car ça me fait beaucoup rire, c’est cute.

 

10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-parc
 
Oui oui les amis, j’ai choisi Montréal pour partir y vivre quelque temps. Vous allez me dire, mais pourquoi Montréal, comment as-tu choisis cette destination ?
Évidement, à ce moment-là, je n’avais qu’une raison : envie de vivre une expérience différente.
Après y avoir vécu 4 ans, j’ai maintenant envie de vous partager les 10 bonnes raisons pour lesquelles, vivre à Montréal, c’est quand même l’fun !

 

1/ Proximité avec les États-Unis

Un week-end à New-York ou à Boston ? Une semaine à San Francisco ? Go !

Les seuls pays limitrophes de ce vaste pays qu’est le Canada, sont les États-Unis, le Groenland et Saint-Pierre-et-Miquelon. Le choix n’est pas très funky, hein ? Mais, il faut avouer qu’avoir les États-Unis à côté, c’est plutôt très cool !

De Montréal à la frontière des États-Unis, il n’y a que 1h00 de voiture. Très facile d’y accéder et de profiter des régions avoisinantes.
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-new-york
 

2/ Des évènements peu importe la saison

À Montréal, été comme hiver, il se passe toujours quelque chose. Des vernissages, des ouvertures de boutiques, des lancements de nouvelles collections, des matchs de Hockey, des festivals, des conférences, des ventes de trottoirs… Bref, j’en oublie une multitude. Il ne se passe pas un moment dans l’année où l’ennui s’installe.

Festivals les plus connus en été : festival international de jazzFrancoFoliesÎleSoniqOsheaga, PapierZoofest, Juste pour Rire, Piknic Électronik, MURAL,YUL EAT.
Festivals les plus connus en hiver : Igloofest

Il faut savoir qu’à Montréal, l’hiver commence environ en novembre et se termine environ en avril. Je vous laisse faire le calcul…
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-yul-eat

10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-festivals

10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-osheaga
 

3/ Il fait bon vivre

Je ne me suis jamais autant sentie bien que dans cette ville. L’ambiance générale est très relax, le stress ne se ressent pas et rentrer de soirée toute seule sans angoisses et se faire agresser, oui, c’est possible. J’adore l’atmosphère du printemps, tout « reprend vie » et c’est très agréable ! Tout le monde a le « smile » et profite de la vie !

 

4/ Le Montréalais

Le Montréalais est très friendly et accessible. Il aime sa province qu’est le Québec et veut la faire découvrir. Il est généreux et bon vivant. Quand il dit des insultes (quand il sacre) c’est plutôt cute. Il aime taquiner le Français sur sa façon d’être et de parler. Il est respectueux envers son environnement, envers les autres et il est aidant. Il est créatif, dynamique et aime le plein air. Il parle québécois et/ou anglais. Il fait confiance et donne une chance de réussir. En tout cas, il ne passe pas sa journée à couper des bûches en compagnie d’un caribou.

Dans l’fond, j’ai rencontré des personnes étonnantes et fantastiques !
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-saison-automne
 

5/ Pratiquer son anglais

On se souvient tous de nos cours d’anglais au collège. Vous savez cette heure où c’était l’occasion pour traîner, car le professeur était incapable de nous captiver et n’arrivait même pas à prononcer les mots anglais correctement. Bye bye crédibilité !

Tout ça pour dire qu’à Montréal, tout le monde est pratiquement bilingue. C’est un énorme avantage pour le Français qui a passé ces heures de cours à lancer des boules de papiers.

Certes, ils parlent québécois (pratiquement français, avec des expressions bien à eux) mais passent très souvent d’un mot québécois à un mot en anglais. Ce qui est parfait pour améliorer son vocabulaire et pratiquer son anglais.

C’est très français de ne pas oser parler anglais. Par peur de se faire juger, car nous pratiquons très rarement voir jamais. Mais décoincez-vous et osez parler, c’est normal de switcher ! Personne ne vous jugera !

 

6/ Manger une vraie poutine

Qui dit Québec, dit forcément poutine. Ce plat typique est constitué de frites, de fromage cheddar en grains ou fromage skouik-skouik (c’est le bruit qu’il fait quand on en mange) et de la fameuse sauce brune. Fort de son succès, elle est maintenant déclinée à toutes les sauces. À Montréal, il est très facile d’en trouver, mais je pense que mon endroit préféré est Chez Claudette. Ouvert pratiquement tout le temps 24 heures sur 24. Parfait pour remplacer le kebab de fin de soirée.

Bon, désolé les amis mais, même si j’adore la poutine (j’en ai un peu trop mangé d’ailleurs) je ne la troquerai jamais pour mon fromage Comté et mon magret de canard. Je suis sûr que l’on est d’accord 😉 !
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-poutine
 

7/ Voir un vrai match de hockey

Bon, on va se le dire, le sport et moi ça fait deux. Regarder des matchs à la télé ou en vrai, ce n’est vraiment pas mon truc. Mais bon, pour s’intégrer, on fait des efforts, hein ?

Le jour où je me suis retrouvée dans un bar en plein match de Hockey et bien dites vous que je suis restée, j’ai suivi et je n’ai pas lâché. J’ai tellement adoré, que je suis partie au Centre Bell voir un vrai match ! Si vous passez par là, c’est vraiment quelque chose à faire !
Allez, Allez, Allez, Allez Montréal ! 
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-hockey-nhl
 

8/ Passer un week-end dans un chalet au bord d’un lac

En dehors de Montréal, il ne suffit pas d’aller bien loin pour découvrir la beauté naturelle du paysage québécois. Que ce soit en hiver, en été ou même en automne, c’est délicieux !

Il est très facile de louer un chalet au bord d’un lac, en couple ou entre potes et d’y passer le week-end. Souvent, il y a spa et canoë. Parfait pour se dépayser et respirer l’air frais québécois ! Si ça ce n’est pas le pied quand même !

En été, attention aux moustiques !
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-lac

10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-chalet
 

9/ Le logement

Il est relativement simple de se loger à Montréal. Pour 500$ (400 euros environ) il est possible de trouver une colocation dans un grand appartement équipécharges comprises, en ville. Pour se rendre compte, les loyers sont équivalents à ceux de Toulouse.

Ce qui est plutôt simple par rapport à la France, c’est qu’initialement, il y a vraiment moins de conditions pour signer un bail. Pas besoin d’avoir 30 garants, juste une source de revenus fiableAucune caution est demandée et très souvent aucun état des lieux est fait. La confiance !

En revanche, il est important de savoir que tout le monde déménage le 1er juillet. Donc, de manière générale, les baux se signent pour le 1er juillet. Il y a bien sûr des exceptions. Il est donc préférable de commencer à chercher vers avril. Sinon, le choix sera un peu restreint.

Il est aussi légal de faire de la sous-location et de céder son bail en cours de route. Il suffit de s’arranger avec son propriétaire. Mais c’est normal à Montréal. Si vous partez en voyage 4 mois et que votre bail est à votre nom. Pas de panique, vous sous-louerez et le tour sera joué !

 

10/ Ville souterraine

Montréal détient le plus vaste réseau de ville souterraine au monde, appelé RESO. Je vous parle de ça, car en hiver… Oui en hiver. Vous savez le moment où vous devez aller à la banque ou que vous voulez quand même aller faire du shopping, mais qu’une tempête de neige fait rage à l’extérieur.

Honnêtement, c’est très confortable d’avoir un réseau souterrain qui dessert énormément d’endroit sans forcément être obligé de sortir à l’extérieur. C’est indispensable à prendre en compte pour les plus frileux.
 
10-bonnes-raisons-vivre-montreal-canada-quebec-street-travel-voyage-blog-building
J’ai passé de très belles années en compagnie de Montréal et j’espère qu’avec ces 10 bonnes raisons, je vous ai donné envie d’y passer faire un tour. Si vous avez l’opportunité, n’hésitez pas une seconde !

 


 

J’espère que cet article vous a plu !
Mettez-le de côté en l’épinglant sur Pinterest !

 

Share Tweet Pin It +1

streetandtravel

Je suis Paola et j'explore le monde sous l'angle de la culture urbaine. Suivez mes aventures et retrouvez mes conseils sur mon blog voyage Street & Travel.

Vous aimerez aussi

Toronto Streetwear

Toronto : les meilleurs shops streetwear

Posté le 7 septembre 2017

Article précédentMachu Picchu : comment s’y rendre ?
Prochain articleSunshine Blogger Award : mes 11 réponses

19 Commentaires

  1. Marion
    Il y a 7 mois

    Une vraie joie de tomber sur cet article !
    Depuis que je suis en Erasmus, je réfléchis beaucoup à m’expatrier pour une « longue durée » dans un autre pays, et le canada m’attire particulièrement.

    Tu cites ici beaucoup de points positifs très alléchants, et je ne peux m’empêcher de trouver certains parallèles avec la Finlande. En Finlande, on a aussi un hiver de Novembre à Avril, avec une période bien sombre de Novembre à Février, mais j’imagine qu’au Canada les températures sont négatives ++
    La population en Finlande est aussi très respectueuse, que ce soit des règles, des autres, ou de l’environnement. Il est très agréable d’y vivre, et sortir la nuit est également synonyme de tranquilité 🙂

    Le principal frein que j’ai à me dire « Tente ta chance au Canada ! » c’est principalement l’éloignement de mes proches et amis, ainsi que le décalage horaire. Toi qui y vit depuis ans, comment tu gères tout ça au quotidien ? 🙂
    Je suis vraiment très intéressée !

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 7 mois

      Merci pour ton retour d’expérience, c’est toujours super intéressant de savoir comment les autres ont vécus l’expatriation.
      C’est très drôle ces points en communs avec la Finlande. Peut-être car ce sont des pays nordiques.
      En effet au Québec, à certains moments en hiver, la température peut tomber autour de -25, -30 degrés. Mais c’est un hiver sec, donc dans l’ensemble c’est assez supportable. Tout est tellement bien organisé pour l’hiver, comme le souterrain, que c’est relativement facile à vivre. C’est juste long.

      Je comprend tout à fait pour l’éloignement car je ne vais pas te le cacher, au bout d’un moment ça manque. Mais maintenant il y a des vols directs en destination de plusieurs grandes villes de France et en 6 heures c’est bouclé !
      Pour le décalage horaire, il suffit de s’organiser et au final ce sont des habitudes à prendre.
      Franchement si tu as l’occasion je te le conseille, c’est vraiment une très belle ville et une très belle expérience !

      Répondre
  2. Bonjour Naha
    Il y a 7 mois

    J’ai des très bon souvenirs de mes cours d’anglais, je crois que j’ai eu de la chance : ) Et oui, tu me donnes carrément envie d’y faire un tour !

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 7 mois

      Ah ah ! Oui tu as eu de la chance 😉 !

      Répondre
  3. Jesuisetudiante
    Il y a 7 mois

    Hey !

    Ton article me donne très envie de visiter Montréal ! Je ne sais pas si je serais capable d’y vivre un jour (par rapport à la distance), mais en tout cas, j’ai très envie de visiter ! Le principe de la ville souterraine c’est vraiment génial ! Plus d’excuse pour ne plus sortir haha ! Et je m’attendais à ce que les loyers soient bien plus élevés que ça !
    Par contre, j’ai entendu dire que se garer à Montréal c’est vraiment l’enfer, est-ce que c’est vrai ? ^^
    Et d’ailleurs, la nourriture Française ne te manque pas trop ? Je ne sais pas trop si c’est vraiment différent…

    Bisous !

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 7 mois

      Merci 😁 Je ne sais pas pour la voiture, je me déplaçais principalement en transports en communs. C’est clair que la nourriture française ça manque ! On peut trouver des produits français mais plus chers. On a de la chance en France pour avoir de bons produits en tout cas 😉 !
      Bisous !

      Répondre
  4. Seiraz
    Il y a 7 mois

    Wouha tu me donne encore plus envie de vivre au Canada. C’est mon rêve d’y vivre plus particulièrement Toronto mais juste comment tu décrit Montréal ça me donne grave envie. 😍 J’espère pouvoir y mettte un pied un jour 😊

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 7 mois

      Ah ! Toronto j’y suis allée que en weekend mais j’adore !! Si t’as l’occasion d’aller au Canada, vas y !! ;)!

      Répondre
  5. Clara
    Il y a 7 mois

    Montréal était déjà une ville qui me faisait très envie mais alors là ^^

    Répondre
  6. Heloise
    Il y a 6 mois

    Magnifique article hyper complet et intéressant. Je pars dans 6 mois à Montréal et cet article tombe à pic pour que je commence à préparer mon départ ! Merci beaucoup 😊

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 6 mois

      Merci pour ton retour Héloise ! J’espère que tout se passe super pendant tes 6 mois ! Ça devrait je pense 😉 ! Profite bien !

      Répondre
  7. Brook Ladie
    Il y a 6 mois

    Wouah, tes arguments donnent à réfléchir, c’est à ce demander si on ne serait pas mieux là-bas 🙂

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 6 mois

      Il y a des inconvénients et des avantages, comme partout. À chacun à trouver sa place, mais à Montréal c’est relativement très cool 🙂 !

      Répondre
  8. Isa voyage en beauté
    Il y a 6 mois

    Je ne connais Montréal qu’en voyage, j’ai eu la chance d’y aller plusieurs fois et chaque fois nous nous sommes posés la question de partir nous y installer…
    Notamment pour toutes les raisons que tu évoques mais le froid me fait trop peur 😉

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 6 mois

      Ah ah oui le froid ! J’ai eu du mal quand même à la longue, car je ne suis pas du genre à faire des activités sportives. Mais chacun y trouve son compte. Surtout si tu arrives à partir en voyage en février, en général ça se fait et c’est indispensable.

      Répondre
  9. Laurane
    Il y a 6 mois

    Je valide toutes tes raisons !
    Et c’est marrant,il y a deux mois j’ai écris un article similaire 🙂

    https://aboutlaurane.blogspot.ca/2018/02/10-raisons-de-vivre-montreal.html

    Bises.
    Une bretonne à Montréal depuis un an et demi !

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 6 mois

      Ahah oui c’est exactement ça et je valide tes raisons aussi ! 😉

      Répondre
  10. Plume
    Il y a 6 mois

    Hmmm, on a proposé à mon mari un contrat là bas… On y a réfléchi, vraiment…
    On connais un peu Montréal, on valide tout ce que tu dis. Mais pour nous non. Au choix :
    – l’éloignement de la famille (nous sommes 4 donc l’avion revient cher)
    – pas envie de passer nos vacances à courir dans la famille/belle-famille/amis et se prendre les remarques des uns et des autres parce qu’on préfère passer 2 jours chez les potes que 2 jours de plus chez le tonton
    – on passe de -30 à +40 en 2 mois
    – la période de fonte des neige où c’est gadouilleux de partout
    – les mouches noires au printemps, les moustiques l’été… et les ours !
    – la circulation de malade, mille fois pire que le périf à Paris
    Mais en vacances… qu’est ce que c’est bien !

    Répondre
    1. streetandtravel
      Il y a 6 mois

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. 🙂 En effet il y a des inconvénients, comme partout. Ça ne peut pas être tout rose ! C’est vrai que en famille ça doit être différent.
      En tous cas merci pour ton retour d’expérience !

      Répondre

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.